Fév 20, 2020

Home / 20 Fév 2020

Énergies renouvelables : les aéroports parisiens bientôt approvisionnés par des parcs solaires

Categories: Tags:

Avec le contexte climatique alarmant, les énergies renouvelables sont perçues comme une solution d’avenir pour lutter contre le changement climatique et sauver la planète. Pour contribuer à la cause environnementale, les aéroports parisiens seront alimentés par des parcs solaires photovoltaïques dès 2021.

Énergies renouvelables : des parcs solaires au service des aéroports parisiens

Les énergies renouvelables sont une nécessité pour le climat, et la France fait partie des pays militant en ce sens. Avec la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, la France s’est fixée deux objectifs principaux :

• 40 % de réduction de ses émissions d’ici 2030, par rapport au niveau de 1990.

• 75 % de réduction de ses émissions d’ici 2050, par rapport au niveau de 1990.

Pour ce faire, elle s’est engagée sur l’évolution du mix énergétique :

• Porter à 32 % la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique finale en 2030 ;

• Réduire de 50 % la consommation énergétique à horizon 2050. En ce sens, les aéroports parisiens (Paris-Charles-de-Gaulle, Orly et Bourget), gérés par ADP (Aéroports de Paris), seront approvisionnés en électricité par trois parcs solaires photovoltaïques, construits spécialement pour alimenter les bâtiments.

Des parcs solaires photovoltaïques pour une production d’électricité plus verte 

Pour concrétiser ce projet, ADP a signé un accord avec Urbasolar et le fournisseur GazelEnergie pour l’approvisionnement des aéroports parisiens en énergies renouvelables. Ce contrat portera sur 21 ans, au cours desquels les aéroports parisiens achèteront l’électricité produite par trois parcs solaires construits par Urbasolar dans le Var, le Gard et en Charente. De son côté, GazelEnergie sera chargé de l’intégration de ces énergies renouvelables dans la consommation des aéroports parisiens pendant les trois premières années. 

Un terrain de 40 hectares sera consacré à l’aménagement de ces trois parcs solaires photovoltaïques, lesquels pourront produire 47 gigawattheures par an, ce qui représente la consommation d’une ville de 15 000 habitants.  A noter que ces énergies renouvelables permettront d’assouvir 10 % des besoins en électricité des aéroports parisiens, soit environ la moitié de l’éclairage. En optant pour un tel concept d’approvisionnement, le groupe ADP devient le premier en France à choisir les parcs solaires construits dans l’Hexagone pour sa propre consommation.

Énergies renouvelables : un concept déjà très répandu aux US

L’accord signé par les aéroports parisiens avec ses partenaires est similaire au modèle corporate PPA (Power Purchase Agreement), déjà très répandu aux États-Unis. Il s’agit d’un contrat d’achat d’électricité permettant à une entreprise d’obtenir son énergie directement auprès d’un fournisseur d’énergies renouvelables. 

L’installation de ces parcs solaires s’inscrit dans le cadre de la vision du Groupe ADP d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030. Les gestionnaires des aéroports parisiens disent en effet vouloir faire une grande place aux énergies renouvelables. Le groupe ne s’arrête pas là et souhaite dans le futur produire lui-même son énergie verte, comme c’est actuellement le cas pour ses besoins en chaleur, précise Edward Arkwright. Il a notamment fait référence à des projets de solaire photovoltaïques, d’après un communiqué.

Source : batirama.com