blog | Uncategorized

Lancement de la centrale solaire la plus importante en France

Lancement début décembre 2015 de la centrale solaire photovoltaïque de Celcas à proximité de Bordeaux

Inauguré en décembre 2015, cette nouvelle centrale solaire photovoltaïque produira 300 MWh sur 2,6 km2

ce

En plein cœur de la COP 21, une PME française s’apprête à inaugurer la plus grande centrale solaire photovoltaïque d’Europe. Cette centrale solaire est composée d’un million de panneaux solaires, ce qui représente l’équivalent de 350 terrains de football. Sa puissance installée se monte à 300 mégawatts crête (MWc). Cela fait de cette centrale la plus rentable en France. En effet, sa production représente la consommation moyenne d’une ville de la taille de Bordeaux. A titre de comparaison, cela correspond à 1/17 de la puissance d’une tranche de réacteur nucléaire de 6000 GWh ou à 100 à 150 éoliennes.

Avec un tarif de vente de son électricité à EDF de 105 euros le MWh pendant 20 ans, elle figure parmi les centrales les plus rentables en fonctionnement dans l’Hexagone mais aussi en Europe. Ce tarif reste supérieur au prix de l’électricité sur le marché en France, mais il est emblématique de la forte baisse des prix du solaire ces dernières années. Il ne faut pas oublier que la version de base du projet de 2010 avait été calculé sur un prix de 300 €. Cette forte baisse s’explique par la chute du prix des panneaux, qui ont été divisés par trois en cinq ans, mais aussi par la révision du design du parc pour optimiser l’occupation de l’espace et augmenter sa densité et sa rentabilité.

A titre de comparaison, la plus grande centrale solaire du monde actuelle se trouve actuellement dans le désert des Mojaves aux États-Unis, la centrale d’Ivanpah s’étend sur une surface d’environ 5 km2 pour une production de 392 Mw d’électricité, de quoi couvrir les besoins de 140 000 foyers pendant un an. En projet, la future plus grande centrale solaire du monde se fera dans la ville d’Ouarzazate au Maroc. Quatre gigantesques centrales solaires devraient voir le jour en 2020 et fournir près de la moitié de l’électricité du Maroc.

Il est donc possible de réduire l’impact carbonne, un bel exemple de réussite solaire en plein COP 21.

A lire également