Source d’énergie propre, sûre et intarissable, l’éolienne terrestre est un secteur qui se développe en France depuis plus de deux décennies. Elle permet de répondre aux objectifs fixés par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. L’énergie générée par l’éolienne terrestre peut être utilisée pour assouvir les besoins de consommation des ménages français en matière d’électricité.

L’éolienne terrestre, une source d’énergie répandue en France

Le secteur de l’éolienne comprend les éoliennes aménagées sur terre, appelées éoliennes terrestres, et celles installées en mer. Les deux types de dispositifs permettent de convertir l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique, pour ensuite obtenir de l’électricité. Ces dernières années, l’éolienne terrestre a connu une certaine expansion sur le territoire français, avec 10,3 GW produits à fin 2015. Ce score place la France à la quatrième position des pays européens où cette source d’énergie renouvelable est la plus répandue, derrière l’Allemagne (44,9 GW), l’Espagne (23 GW) et le Royaume-Uni (13,9 GW).

Production d’une électricité verte pour la consommation des foyers

En France, la puissance de l’éolienne terrestre peut aller de 1,8 à 3 MW, avec des rotors pouvant mesurer entre 80 et 110 m de diamètre. D’après les statistiques du gouvernement, une éolienne terrestre de 2 MW peut produire 4200 MWh d’énergie par an, ce qui représente la consommation d’électricité d’environ 800 ménages français.

Eolienne terrestre, energie convertie en electricite pour la consommation en France

L’éolienne terrestre, une source d’énergie renouvelable pour la consommation locale

Retour sur les derniers chiffres du secteur éolien dans l’Hexagone

D’après les derniers chiffres du SDES (Service de la donnée et des études statistiques), le parc de l’éolienne terrestre a connu une croissance de 17 % en taille ces dix dernières années, avec une capacité de production ayant augmenté de 200 %. Au 30 septembre 2019, ce sont 16 019 mégawatts qui ont été aménagés sur le territoire français. Selon le RTE (Réseau de transport d’électricité), les 34,1 TWh d’énergie générés l’an dernier ont permis de couvrir 7,2 % de la consommation électrique nationale.

Quels sont les objectifs du projet de Programmation pluriannuelle de l’énergie ?

En 2018, le projet de Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) a fixé des objectifs pour le secteur éolien. En ce qui concerne l’éolienne terrestre, le but est de porter la puissance installée à 24,6 GW d’ici fin 2023. D’ici 2028, elle devrait atteindre 34,1 GW pour une option basse et 35,6 GW pour une option haute.

Éolienne terrestre : des enjeux environnementaux pèsent sur la filière

L’installation de l’éolienne terrestre est confrontée à de nombreux enjeux environnementaux et d’acceptabilité locale. De ce fait, la France, qui a approuvé la Convention européenne du paysage, s’assure que le développement de cette énergie renouvelable respecte la « préservation de la qualité de la diversité des paysages ordinaires », considérés comme une « richesse nationale », selon le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Le gouvernement veille également au développement d’une éolienne terrestre respectueuse de l’environnement, qui comprend une certaine limitation de l’impact visuel de ces dispositifs sur les paysages.

Sources : ecologique-solidaire.gouv.fr et fee.asso.fr