Le développement des énergies marines renouvelables ou plus communément appelé « EMR » répond aussi à l’enjeu du changement climatique bouscule le développement des énergies renouvelables. Afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre, l’Union Européenne a adopté le paquet énergie climat qui vise à atteindre une part de 20 % d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie de l’Union. La France va plus loin en se fixant un objectif de 23 % d’énergies renouvelables dans son mix énergétique. Les avancées technologiques réalisées pour tirer partie des diverses formes d’énergies renouvelables se multiplient et notamment sur le potentiel inépuisable des océans.

emr-energie-renouvelable

Car avec certitude, l’océan possède un potentiel énergétique indéniable, de façon continue et très diversifié au travers des vents marins, des courants, des vagues et des gradients thermiques. La France dispose d’importantes ressources d’énergie marine, avec plus de 11 millions de km² d’eaux sous sa juridiction. Leur exploitation pourrait représenter 3% de l’objectif à l’horizon 2020.

La France étudie plusieurs solutions dont les projets éoliens à différentes distances du littoral. En parallèle, les technologies telles que l’utilisation de l’énergie des vagues, des courants, « l’éolien flottant » ainsi que l’énergie thermique des mers, seront testées dans des sites d’essais, puis développées à une échelle industrielle. A noter que la filière hydrolienne est déjà passé à la phase opérationnelle.

Le développement des EMR est essentiel dans le futur mix énergétique de la France. Il est placé sous la responsabilité de la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie (MEDDE). Ils auront pour mission d’élaborer et de mettre en œuvre les politiques relatives à l’énergie, aux matières premières énergétiques, tout en les préservant.

Nous aborderons donc dans les prochaines semaines les différentes solutions EMR.

Source : étude méthodologique environnementaux et socio-économiques des impacts des EMR