Les panneaux photovoltaiques sont recyclable quasiment à 100%

Le recyclage des panneaux photovoltaïques entouré par une directive européenne

C’est la directive européenne relative aux déchets d’équipements électriques et électroniques, appelée également DEE ou D3E qui encadre le recyclage des panneaux photovoltaïques. Les panneaux solaires en fin de vie font partie à juste titre  des déchets d’équipements électriques et électroniques. Il revient aux fabricants de panneaux photovoltaïques de respecter les obligations de collecte et de recyclage des panneaux. Le secteur a déjà anticipé l’ensemble du recyclage de leur matière première. La collecte et le recyclage des DEE est en place depuis 2005 pour les professionnels et depuis 2015 pour les DEE ménagers.

En France c’est PV Cycle qui s’occupe de cette partie. C’est un éco-organisme à but non lucratif qui assure leurs collectes et leurs recyclages.

Recyclage PV CYCLE

Fondée en 2007 par les principaux producteurs internationaux, PV Cycle a notamment défini l’ensemble des conditions nécessaires pour garantir le succès du système de recyclage. PV Cycle s’engage sur des objectifs de taux de collecte et de recyclage supérieurs aux obligations de la DEEE.  PV Cycle met à disposition des points de collecte gratuits afin de transporter les déchets vers des usines spécialisées pour leur recyclage, plus de 100 à ce jour en France. Vous trouverez le point de collecte le plus proche de chez vous grâce à leur site internet https://www.pvcycle.fr/

Un financement déjà en place pour le recyclage des panneaux et financé par les fabricants

Que vous soyez propriétaire, distributeur, importateur ou fabricant de panneaux photovoltaïques, vous payez une redevance. Cette dernière finance un système durable et garantit que les détenteurs de déchets n’aient pas à payer une nouvelle fois lorsqu’ils se débarrassent des panneaux photovoltaïques défaillants ou en fin de vie.

Une usine spécialement créée pour le retraitement des panneaux solaires

La première usine est installée à Rousset dans le sud de la France. Cette unité est spécifique au recyclage des panneaux photovoltaïques usagés.  Elle permet une valorisation matière à des taux approchant 96%, tout en réduisant l’impact environnemental de la collecte. Chaque année, 55 000 tonnes de panneaux sont posés en France, et la puissance installée va tripler d’ici à 2023. Un marché en pleine expansion au niveau Européen et mondiale. Rappelons que la durée de vie d’un panneau ne se limite pas à celle de sa garantie (entre 15 et 30 ans). Aujourd’hui les premiers panneaux installés en 1980 continuent encore à générer de l’électricité même si leurs rendements de production diminuent dans le temps. Ainsi la durée de vie d’un panneau n’est toujours pas connue, elle pourraient être supérieure à 50 ans.

Selon PV CYCLE,  il est possible de recycler 100% des modèles au silicium cristallin, majoritaire sur le marché mondial du photovoltaïque.

Pour rappel :
Les panneaux sont recyclables à 100 %
Un panneau solaire est composé de verre à 75 % et d’aluminium qui sont recyclables à l’infini.
Le film plastique EVA est transformé en granules pour être refondu ou brûlé pour générer de l’électricité.
Pour ce qui est des cellules en silicium et les conducteurs électriques, tous ces éléments sont séparés mécaniquement et chimiquement avant d’être fondus, puis réutilisés.

Composition d’un panneau photovoltaique