chauffage ecolo

Home / Archives / Tag / chauffage ecolo

Chauffage : pourquoi choisir une pompe à chaleur aérothermique ?

Categories: Tags:

La pompe à chaleur aérothermique, aussi appelée PAC air-air, est un dispositif écologique et économique en matière de chauffage. Découvrez les avantages, inconvénients et fonctionnement d’un tel système.

La pompe à chaleur aérothermique, une solution renouvelable pour le chauffage

Aujourd’hui, plus que jamais, tout un chacun est appelé à modifier sa façon de consommer, afin de protéger l’environnement et préserver les ressources. Au lieu d’opter pour des énergies fossiles polluantes comme le fioul et le gaz pour se chauffer, il est recommandé de se tourner vers les énergies renouvelables. Le chauffage à lui seul peut représenter jusqu’à 50 % de la consommation des ménages et peut donc représenter une source notable de pollution atmosphérique (surtout au fioul). La pompe à chaleur aérothermique représente le compromis idéal entre écologie et économies d’énergie, puisqu’il s’agit d’une solution 100 % renouvelable, qui utilise l’énergie contenue dans l’air extérieur pour produire de la chaleur, et ainsi procurer un chauffage optimal à toute la maison.

Découvrez le fonctionnement de la pompe à chaleur aérothermique

L’installation d’une pompe à chaleur aérothermique est relativement simple, puisque le système de chauffage se compose de seulement deux éléments :

  • Un boîtier extérieur pour capter l’air ;
  • Un ventilo-convecteur pour diffuser la chaleur produite dans l’ensemble du logement.

Ces deux éléments fonctionnent de pair avec l’aide d’un fluide frigorigène pour transporter la chaleur de l’extérieur à l’intérieur.

Chauffage, pompe a chaleur aerothermique et economies d energie

La pompe à chaleur aérothermique permet de réaliser des économies sur le chauffage Ó Rudy and Peter Skitterians de Pixabay

Économies énergétiques, prix d’achat, les avantages de la PAC air-air

L’avantage principal d’une pompe à chaleur aérothermique est incontestablement son coût. En effet, le prix d’installation d’une pompe à chaleur aérothermique pour le chauffage est inférieur aux autres pompes à chaleur existantes sur le marché. En moyenne, une PAC asir-air peut coûter entre 6 000 et 10 000 euros, un coût d’investissement qui peut être couvert en quelques années seulement par les économies énergétiques réalisées.

L’autre avantage de la pompe à chaleur aérothermique est donc l’économie d’énergie qu’elle permet de générer. D’après les chiffres de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), elle permettrait de réaliser jusqu’à 60 % d’économies sur la facture énergétique. Finalement, ce dispositif très simple d’utilisation ne nécessite qu’un accès à l’extérieur (balcon, jardin, cour, etc.), et peut être inversé. Il peut donc à la fois servir de chauffage en hiver et de climatiseur en été.

Le chauffage via la PAC air-air limité par le climat

Le chauffage via la pompe à chaleur aérothermique est limité par le climat, ce qui constitue son principal désavantage. Cela signifie que moins il fait chaud, moins la PAC air-air sera performante. Ainsi, à des températures très basses (entre -10 et -20 degrés), le dispositif peut donc arrêter de fonctionner. Dans ces cas, un chauffage d’appoint peut donc être nécessaire.

D’autre part, le coefficient de performance (qui permet de calculer l’énergie produite par rapport à celle dépensée) d’une pompe à chaleur aérothermique est plus bas par rapport aux autres pompes.

La pompe à chaleur air-air pour des économies sur le chauffage et du frais en été

Categories: Tags:

En hiver, la facture énergétique a tendance à connaître un pic, bousculant ainsi le budget de nombreux ménages. Si vous souhaitez faire des économies sur votre facture d’énergie et préserver l’environnement en même temps, la solution serait de vous tourner vers la pompe à chaleur air-air pour le chauffage.

Chauffage : fonctionnement et installation d’une pompe à chaleur air-air

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-air pour le chauffage repose sur un système plutôt simple. Ce dispositif travaille grâce à l’aérothermie, c’est-à-dire qu’il capte les calories gratuites naturellement (et inépuisables) présentes dans l’air pour chauffer votre logement. La pompe à chaleur air-air a besoin de deux unités pour fonctionner, l’une installée à l’intérieur pour récupérer les calories de l’air, et la seconde, à l’extérieur, pour distribuer cette énergie dans le logement par le biais d’un ventilo-convecteur.

L’installation d’une pompe à chaleur air-air est toute aussi simple que son fonctionnement. Il suffit de prévoir un endroit pour la partie extérieure et un autre pour l’intérieur :

  • L’unité extérieure peut être aménagée dans un jardin ou une cour. Veillez néanmoins à choisir un lieu bien ventilé.
  • L’unité intérieure (les ventilo-convecteurs) peut quant à elle être installée où vous le souhaitez pour profiter du chauffage en hiver et la climatisation l’été.

Les deux unités sont ensuite reliées par un fluide frigorigène pour assurer le chauffage et la climatisation du logement dans son ensemble.

Une pompe à chaleur air-air assure un chauffage rentable et optimal

Aérothermie : réduction de la facture énergétique et chauffage écologique

Dans le contexte environnemental actuel, il est primordial de trouver des solutions pour économiser les ressources de la Terre et limiter les émissions polluantes dans l’atmosphère. Puisque le chauffage par pompe à chaleur air-air se fait via l’aérothermie, cette solution permet d’économiser les énergies fossiles, et donc les ressources naturelles. Avec une telle installation, vous pourrez également réduire votre facture énergétique considérablement sur le long terme, et encore plus si vous disposez d’une isolation optimale.

Par ailleurs, la pompe à chaleur air-air comporte aussi une fonction de rafraîchissement de votre logement en été, en plus du chauffage. Si cet aspect est bénéfique pour votre confort, sachez cependant qu’il est aussi très énergivore et ne présentera donc aucun avantage pour votre facture énergétique et sur l’environnement mais un confort notable en cas de lourde chaleur.

Comment entretenir une pompe à chaleur air-air ?

Côté entretien, une pompe à chaleur air-air doit être entretenue par un installeur qualifié tous les ans si elle contient plus de 2 kg de fluide frigorigène. À votre niveau, vous pouvez effectuer un dépoussiérage régulier du filtre pour prolonger la durée de vie de votre dispositif et assurer son bon fonctionnement pour le chauffage.

La pompe à chaleur géothermique pour un chauffage plus écologique et économique

Categories: Tags:

Réduction des émissions de CO2, économies d’énergie et chauffage optimal, tel est l’intérêt d’une pompe à chaleur géothermique (PAC). L’installation d’un tel dispositif vient aussi avec l’avantage de pouvoir profiter d’une climatisation réversible et de produire son eau chaude sanitaire.

Chauffage : comment fonctionne une pompe à chaleur géothermique ?

La géothermie est l’énergie qui provient de la Terre. Elle est variable selon la profondeur et peut être transformée en chaleur. Le rôle de la PAC est donc de diffuser la chaleur produite dans toute la maison. De ce fait, la pompe à chaleur géothermique se présente comme une solution naturelle de chauffage ou de climatisation pour tous ceux voulant réduire leur impact carbone en optant pour des énergies plus durables, et dans le même temps faire des économies d’énergie sur le long terme.

L’énergie géothermique est obtenue en faisant circuler un fluide dans les profondeurs de la Terre. Plus on creuse profondément, plus on obtient des températures élevées. Pour le chauffage d’une maison, c’est généralement la géothermie de surface qui est utilisée. L’intérêt de la pompe à chaleur géothermique est justement de capter cette chaleur souterraine peu profonde (qui est généralement inférieure à 30 degrés Celsius) et d’en augmenter la température, pour un chauffage optimal.

Les composants d’une PAC

Un système de pompe à chaleur géothermique se compose d’un circuit comprenant des capteurs. Ces derniers peuvent être horizontaux ou verticaux.

  • S’il s’agit de capteurs horizontaux, le circuit comprend des tubes en boucle, qui sont enterrés entre 0,6 et 1,2 mètre. La surface d’installation doit représenter entre 1,5 et 2 fois la surface de chauffage. Ces capteurs ne conviennent donc pas à tous les logements.
  • Dans le cas de capteurs verticaux, deux tubes de 75 mètres sont reliés entre eux pour former une boucle. L’avantage de ce type de capteurs est le fait qu’ils ne requièrent pas une grande surface.
Chauffage : pompe a chaleur geothermique ou PAC et economies d energie

La pompe à chaleur géothermique pour le chauffage et la climatisation

Quant à la pompe à chaleur elle-même, elle se compose des éléments suivants :

  • Un évaporateur pour permettre l’évaporation du fluide frigorigène en utilisant la chaleur captée
  • Un compresseur pour aspirer le fluide vaporisé et faire grimper la température
  • Un condensateur pour que le fluide redevienne liquide
  • Un détenteur pour faire baisser la pression du liquide frigorigène

Fonctions d’une pompe à chaleur géothermique : chauffage, climatisation et eau chaude

La pompe à chaleur géothermique est utile en hiver comme en été. Quand il fait froid, elle assure donc le chauffage du logement de manière écologique. La pompe à chaleur géothermique est en effet capable de fournir l’énergie nécessaire à un réseau de chauffage comme un plancher chauffant basse température, des radiateurs basse température, ou sinon des ventilo-convecteurs à eau.

Grâce à sa fonction de climatisation, la pompe à chaleur géothermique est aussi capable de rafraîchir la maison lors de la période estivale. En effet, l’inversion du cycle du fluide frigorigène permet à une PAC réversible d’abaisser la température du plancher.

En troisième lieu, la pompe à chaleur géothermique peut assurer la production de l’eau chaude sanitaire. Cela se fait en récupérant une partie de la chaleur de la PAC qui produit le chauffage. Pour cela, il existe des chauffe-eau thermodynamiques disposant de leur propre pompe et des systèmes autonomes.