vagues

Home / Archives / Tag / vagues

L’énergie houlomotrice pour la production d’une électricité durable

Categories: Tags:

L’énergie houlomotrice est considérée comme une solution d’avenir pour la production d’une électricité durable. Grâce à son grand potentiel, elle peut répondre aux enjeux de la transition énergétique et contribuer au mix énergétique mondial et français. L’énergie houlomotrice fait cependant face à plusieurs contraintes, telles que son coût élevé et son environnement difficile (conditions météorologiques, fatigue, conditions extrêmes, etc.).

Électricité : comprendre l’énergie houlomotrice

Le terme « houlomotrice » vient du fait que cette énergie est en provenance de la houle, soit à partir de vagues successives qui sont créées par le vent à la surface de la mer, et qui sont parfois transportées sur des distances significatives. Selon les experts du secteur, l’énergie houlomotrice représente un potentiel énorme dans le mix énergétique mondial, compte tenu du fait que 71 % de la Terre est recouverte par l’océan. Selon les estimations du Conseil mondial de l’énergie, l’électricité houlomotrice pourrait couvrir 10 % de la demande mondiale.

Energie houlomotrice, les vagues pour produire de l electricite

La houle pour produire une électricité durable

La récupération de l’énergie contenue dans le mouvement des vagues

Actuellement, il y a de nombreux systèmes en cours de développement pour la récupération de l’énergie houlomotrice. Leur point commun est le fait qu’ils font tous usage de convertisseurs pour transformer la source énergétique en provenance des vagues en électricité.

  • La chaîne flottante articulée

La chaîne flottante articulée est pour le moment la technique la plus commune pour le développement de l’énergie houlomotrice. Ce procédé requiert l’installation de longs flotteurs alignés dans le sens du vent et perpendiculaire aux vagues. De gros câbles sous-marins sont utilisés pour les maintenir à la surface de l’eau. Lorsque les flotteurs oscillent entre eux, ils activent une turbine, ce qui permet de comprimer un fluide hydraulique.

  • Les colonnes à oscillation verticale

Les colonnes à oscillation verticales reposent sur une force centrifuge. Cette dernière est activée par une structure flottante installée à la surface de la mer, qui se compose de masselottes faisant usage de mouvements des vagues pour activer une pompe. Cette pompe fera pression sur un fluide hydraulique tout en faisant tourner une turbine qui, elle, produira de l’énergie houlomotrice avec l’aide d’un alternateur.

  • Le capteur de pression en immersion

L’énergie houlomotrice peut aussi être récupérée au travers d’un capteur de pression, dont le fonctionnement repose sur l’immersion d’un système ancré sur le fond marin pour capter le mouvement orbital de la houle. Ceci permet ensuite de comprimer un fluide hydraulique par un enchaînement de montées-descentes pour ainsi générer de l’énergie houlomotrice.

La houle comme source énergétique, la situation en France

D’après certaines statistiques, la capacité de production de plusieurs centrales houlomotrices dans l’Hexagone serait de 40 TWh/an, ce qui est équivalent à 4 à 5 réacteurs nucléaires. En ce moment, environ 50 projets sont en phase de test pour connaître le vrai potentiel de cette source énergétique renouvelable.